Fenêtres et vitrages

b_1206_fenster_schutz

Proportion de fenêtres: La majeure partie de l’énergie thermique pénètre dans le bâtiment par les fenêtres. Même si les façades entièrement vitrées et des fenêtres sur toute la hauteur des pièces sont à la mode, ce type de construction est déconseillé. Les parties vitrées ne devraient en effet pas excéder 30 à 40% des façades. L’inclinaison et l’orientation des fenêtres jouent également un rôle. Des fenêtres en biais, tournées vers le sud, introduisent certes beaucoup de lumière, mais chauffent littéralement comme un four les jours de canicule. Des questions délicates se posent donc aux planificateurs. L’architecte devrait par exemple également tenir compte du cours du soleil et de l’angle d’incidence selon les saisons.

b_1206_fenster_schutz

Si les fenêtres sont nombreuses, il convient de veiller à un bon ombrage et à prévoir des stores sur l’extérieur (photo: febero-storenbau.ch).

Vitrages: Certains vitrages sont plus spécifiquement adaptés à l’hiver alors que d’autres ont plutôt été conçus en pensant aux températures estivales. Ceux qui souhaitent s’isoler du froid et du chaud devraient en tous les cas se faire conseiller et opter peut-être pour un produit un peu plus coûteux. Selon l’expert en constructions zurichois Roland Wolfseher, la concentration sous nos latitudes se porte surtout sur des «vitrages offrant une bonne isolation thermique en hiver». Pour maintenir la chaleur à l’extérieur l’été, il ne faudrait donc pas miser sur des vitrages de protection solaire, mais plutôt sur un bon ombrage des fenêtres.