Aménager un appartement: les conseils du pro

Un nouvel appartement vide et plein de meubles de l’ancien qui attendent de trouver leur place: nous avons demandé à Katja Schläfli, décoratrice et home stager, de nous livrer quelques conseils et astuces pour réussir son aménagement intérieur. 

En réalité, la décoration commence avant l’emménagement: lorsque les meubles arrivent dans le nouvel appartement, il vaudrait mieux savoir d’emblée où les mettre. Mais encore? Katja Schläfli, une Suissesse établie à Budapest où elle vend des meubles et accessoires et se charge également de décorer des appartements pour de nombreux clients, nous explique comment elle procède.

Stilbrüche sind spannend. Hier wirken die Gegensätze von hell und dunkel, von glänzend und matt. (photo and copyright by Lambert)

L’alternance de styles est toujours passionnante. Ici, l’impact vient des contrastes clair/foncé, mat/brillant. (photo and copyright by Lambert)

 

Veillez à une bonne répartition de l’espace

«Déterminez l’affectation de chaque pièce avant d’emménager», nous dit Katja Schläfli, «en étudiant attentivement la taille, l’isolation phonique, la vue et la situation dans l’appartement.» Ses conseils: demandez-vous ce qui est réellement important. Pour dormir, il faut p. ex. de la tranquillité, et donc une pièce qui ne donne pas sur la route la plus fréquentée, la proximité des parents pour des enfants en bas âge, une sphère privée pour les ados, une chambre près de la salle d’eau visiteurs pour les invités, etc.

Exploitez les points positifs

«Une belle vue, une cheminée, des encorbellements ou un plan inhabituel? Cernez les points positifs de chaque pièce et mettez-les en valeur par l’aménagement», recommande Katja Schläfli. Ses conseils: une belle perspective sur le séjour exige forcément de disposer les meubles rembourrés ou la table à manger de sorte à en profiter. Une alcôve peut devenir un coin lecture. En fonction de la taille de la pièce où se trouve la cheminée, celle-ci pourra accueillir le groupe salon, la salle à manger ou une bibliothèque.

Katja Schläfli lebt mit Mann und Sohn Marc in Budapest und ist eine erfolgreiche Unternehmerin. Bei Arioso, so nennt sich ihr Label, decken sich mittlerweile alle mit einem Auge fürs Schöne ein: Unter ihnen nicht nur Durchschnittsbürger, sondern auch Politiker, Diplomaten, lokale Schickeria und internationale Prominenz. Aber man kauft nicht nur ein, sondern lässt sich auch beraten. In den letzten Jahren machte Katjas Interior Design immer öfter von sich reden, aber im Home Staging mischt die hellwache Schweizerin ebenfalls mit. Auch in der Schweiz. Denn schon zwei in Budapest lebende Schweizer haben bei der gebürtigen Bernerin ihre Budapester Wohnung vor dem Verkauf aufhübschen lassen, um sie dann für die Wohnberatung ihres Schweizer Domizils in die Schweiz zu holen.

Katja Schläfli, qui vit à Budapest avec son mari et son fils, est une business woman qui réussit. Tous ceux qui aiment ce qui est beau se pressent chez Arioso, son label: parmi eux, non seulement la classe moyenne, mais aussi des politiciens, diplomates, l’élite locale et des personnalités internationales. Ils ne se contentent pas d’aller chez elle pour acheter, mais aussi pour trouver des conseils. Ces dernières années, les décorations intérieures réalisées par Katja ont de plus en plus souvent fait parler d’elles, mais la dynamique Suissesse se mêle aussi de home staging. En Suisse également, d’ailleurs: deux concitoyens qui vivent à Budapest ont d’abord demandé à la Bernoise d’origine de valoriser leur appartement sur place avant la vente, puis de venir avec eux afin de les conseiller pour l’aménagement de leur appartement en Suisse.

 

A propos du feeling

«Au niveau de l’emménagement, bien des choses sont en réalité déterminées par le plan de l’appartement et la place disponible», reconnaît Katja Schläfli. «Mais que le lit soit tourné du côté de la porte ou de la fenêtre, c’est tout de même en général une question de goût.» Ses conseils: Laissez-vous guider par votre instinct, mais veillez à disposer les grands meubles de sorte à ce qu’ils ne bouchent pas la vue lorsqu’on entre dans la pièce.

Un «fil rouge» en matière de couleurs

«Faites en sorte de créer un lien au niveau des couleurs entre vos meubles et les murs et sols du nouvel appartement», poursuit Katja Schläfli. «Cela crée une ambiance paisible et constitue une bonne base pour distiller par la suite des accents avec des tableaux, des plantes et des accessoires.» Ses conseils: si ce lien n’existe pas ou que partiellement, vous pouvez soit repeindre les murs (attention: il faut demander une autorisation au bailleur) ou adapter les meubles. Sur de grandes surfaces, l’impact des couleurs est plutôt dominant. Préférez de ce fait une nuance claire et commencez par peindre une partie du mur (ou du meuble) pour votre rendre compte de l’effet.

Un bon éclairage pour une ambiance plus chaleureuse

«Veillez à moduler l’éclairage sur des niveaux différents», suggère Katja Schläfli, «en combinant plafonniers, éclairage indirect et sources lumineuses ponctuelles.» Ses conseils: tous les espaces de travail ou de lecture (cuisine, coin lecture, bureau à domicile, etc.) devraient être bien éclairés, avec des spots par exemple. Là où l’effet recherché est plutôt une quiétude confortable (séjour et chambre à coucher p. ex.), des lampes qui produisent une lumière chaude sont à privilégier.

Leuchten sind auch dazu da, den Blick auf besonders schöne Details zu lenken. (photo and copyright by Lambert)

Les lampes sont aussi là pour attirer le regard sur des détails d’un attrait particulier. (photo and copyright by Lambert)

Ruptures de style et personnalisation contre la monotonie

«Cultivez votre individualité», proclame Katja Schläfli. «Si vous vous en tenez à un style de manière trop rigoureuse, l’effet sera stérile.» Ses conseils: intégrez sciemment des ruptures de style et combinez moderne et ancien, clair et foncé. Que diriez-vous de faire recouvrir le vieux canapé de grand-maman et de le mettre en scène dans un environnement design? Ou d’un tapis mat sous un canapé en cuir lisse? Les objets les plus personnels doivent aussi trouver leur place, qu’il s’agisse d’une trouvaille des dernières vacances, d’un tableau hors du commun qui vous plaît ou d’une minuscule chose du marché aux puces.

Accessoires: les musts du home sweet home

Katja Schläfli: «Sans coussins, plaids, bougies, miroirs, tableaux et plantes, une maison n’a pas vraiment l’air habitée.» Ses conseils: pensez en groupes! Réunis par trois ou même cinq, les coussins, bougeoirs, vases, etc. font beaucoup plus d’effet. Quant aux éléments en solo, un joli petit meuble par exemple ou un tableau, mettez-les en scène en leur réservant suffisamment de place, voire en les éclairant par un spot. Mais sans exagération: moins, c’est souvent plus. Et si vous avez une collection – de carafes, bougeoirs ou autres – concentrez-la sur une table ou un buffet, l’effet produit sera plus paisible.

Les plantes sont aussi des objets de décoration

«Les plantes et cache-pot font aussi partie de la décoration, au même titre que les meubles et les accessoires», affirme Katja Schläfli. Ses conseils: une plante gracile peut complètement modifier l’effet d’une pièce qui accueille des meubles volumineux aux lignes sévères, et réciproquement. L’essentiel, c’est de tenir compte de l’emplacement (intérieur, extérieur, beaucoup d’ombre, de soleil, etc.) et de savoir les soins que l’on est prêt à lui consacrer. Renseignez-vous auprès d’un professionnel.

Encore des doutes? Alors faites-vous conseiller – c’est souvent moins cher que des achats coûteux et ratés.

Boden, Wände und Regale wie aus einem Guss. (photo and copyright by Lambert)

Sols, murs et étagères, tout est parfaitement assorti. (photo and copyright by Lambert)