«J’ai trouvé l’appartement de mes rêves!» Claudi Swiss nous présente sa nouvelle demeure.

Claudi Swiss, athlète de triathlon et participante d’Iron Man, nous raconte dans une interview ce qu’elle apprécie vraiment dans un appartement et quels sont ses caprices.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton nouvel appartement?

J’apprécie surtout la courte distance qui me sépare du travail. Le long trajet pour aller au travail ne m’a jamais vraiment dérangé, mais maintenant je me rends compte de la qualité de vie que l’on a quand on arrive au travail et que l’on rentre chez soi en dix minutes.

 

Était-ce la raison pour laquelle tu cherchais quelque chose de nouveau?

Pas vraiment. Je voulais m’«alléger», c’était la raison principale. Bien sûr, j’ai aussi pensé au chemin plus court, mais ce n’était pas la chose la plus importante pour moi. L’autre appartement était trop grand pour moi toute seule, je m’entraîne si souvent que je n’ai ni le temps, ni le désir de nettoyer tout le temps.

Je travaille à 100 %, plus 20 heures d’entraînement par semaine. C’est donc agréable de ne pas avoir perdre du temps de faire la navette. Mon plan pour l’été prochain est de courir au travail ou de faire du vélo. Je peux donc combiner entraînement et travail et surtout, je n’ai plus besoin de la voiture.

 

Renonces-tu à la voiture pour des raisons écologiques?

Exactement, dans un embouteillage, par exemple, je reste coincée pendant une heure et je pollue l’environnement pour rien. Je pense que si tu peux te déplacer à vélo, ce que j’ai également fait depuis Kemptal, mon ancien lieu de résidence, c’est certainement plus sain. Et il ne faut pas non plus remplir le réservoir, c’est plus économique.

 

As-tu dû faire des compromis dans ta recherche d’un nouvel appartement?

L’ancien appartement avait le grand luxe d’avoir sa propre salle de fitness et son espace bien-être. Là-bas, j’avais mon tapis roulant et mon simulateur d’escalier, comme dans un gymnase privé. Un sauna et un hammam turc étaient également disponibles. En fin de compte, cependant, je m’entraîne de plus dans l’appartement et je me suis demandée combien de fois j’ai vraiment utilisé l’offre. La seule chose qui me manque, c’est le tapis roulant. C’est le seul point négatif.

 

Comment l’as-tu trouvé?

Chezhomegate.ch! En fait, depuis que je vis en Suisse, j’ai trouvé tous mes appartements via homegate.ch. J’ai d’abord vécu à Wallisellen, puis à Kemptal. Et comme j’ai trouvé les deux appartements sur homegate.ch et que j’étais super satisfaite, j’ai cherché à nouveau sur le site.

J’ai pensé à chercher sur le même côté du lac que mon lieu de travail et j’ai regardé à Forch/Küsnacht et l’appartement était là. Il n’avait été mis en ligne que depuis deux heures. J’ai appelé immédiatement, nous avons pris rendez-tu et deux jours plus tard j’ai pu visiter l’appartement. Je l’ai regardé et j’en suis tout de suite tombé amoureuse. J’ai eu beaucoup de chance. Les propriétaires cherchaient un locataire tout de suite, mais je n’ai pu sortir de l’ancien bail qu’en octobre. Mais d’une manière ou d’une autre, ils ont conservé l’appartement pour moi pendant trois mois, et je leur en suis extrêmement reconnaissante.

L’appartement actuel est exactement le contraire de l’ancien. Il est situé dans une ferme et fait partie d’une maison familiale. Les grands-parents et la famille avec les enfants vivent aux deux étages inférieurs. Par conséquent, il était important pour eux d’avoir les atomes crocus avec le nouveau locataire. Ce fut heureusement le cas.

L’appartement avait déjà été mis en ligne une fois avec un loyer plus élevé. Quand ils l’ont baissé un peu, ils ont eu plein de demandes. J’ai eu une chance énorme.

 

Y a-t-il quelque chose que tu recommanderais aux demandeurs d’appartement?

En tout cas homegate.ch!;) D’abord et avant tout parce que ce n’est pas compliqué. Ce que j’aime particulièrement, c’est que tu peux contacter les bailleurs tout de suite. Tu peux appeler directement et si tu ne peux joindre personne, tu seras rappelé. Toutes les données concernant l’appartement sont disponibles. Jusqu’à présent, ça a toujours bien marché.

 

Quelle est ta relation avec la famille du propriétaire?

On se voit et on bavarde parfois. J’ai aussi dîné une fois chez eux et j’ai été invité à prendre un café. C’est vraiment comme une famille, mais dans une mesure saine. Je ne m’assois pas avec eux tous les jours, mais quand on fait quelque chose ensemble, on s’entend très bien, ce que je trouve très agréable.

 

Aviez-tu déjà eu de bonnes relations avec vos voisins?

Dans l’ancien appartement, les voisins changeaient sans cesse. Mais maintenant, je travaille même avec un ancien bon voisin. Le reste des voisins étaient des golfeurs paisibles. Tu les vois pendant l’entraînement de temps en temps, mais sinon, je n’ai pas eu beaucoup de contact.

 

As-tu un endroit préféré dans ton appartement?

Oui. Dans le salon, j’ai accroché sur un mur tous mes numéros de départ. J’ai mis des étagères Ikea en dessous et un fauteuil devant. Quand je rentre chez moi, je m’assois sur ce fauteuil et j’apprécie le mur avec tous les chiffres, je pense à l’entraînement et j’attends avec impatience les succès futurs. Le sport est si omniprésent pour moi et toujours dans ma tête. C’est ma principale motivation.

As-tu une retraite?

Mon chez moi. Je suis chez moi, ici. Je m’entraîne beaucoup à la maison, alors je veux m’y sentir à l’aise. C’est incroyable à quel point je me sens bien chez moi. Petit et confortable! Sympa et accueillant.

 

As-tu un objet préféré qui est important pour toi?

Le mur avec les prix. Ou mon canapé, c’est super. Mon copain l’a fait avec des palettes pour mon anniversaire. J’ai toujours voulu ça. Et il s’intègre parfaitement dans l’appartement! C’était aussi très pratique pour le déménagement;) Côté prix, tu disposes d’un canapé géant et pour le nettoyage, il est encore super pratique en plus!

 

As-tu un espace typiquement féminin?

Avant de commencer à faire du sport, j’étais la fille typique! J’ai encore tous les sacs et les chaussures avec des talons hauts, mais je ne les utilise plus vraiment. Même dans la salle de bains, je ne possède pas la quincaillerie d’une fille typique.

J’attache plus d’importance à ma zone d’entraînement. Selon la façon dont tu définis l’espace des filles. J’ai un dressing, même s’il contient avant tout de soutien-gorge de sport.

 

Comment décrirais-tu ton style d’ameublement?

Cabinet dentaire. Àpart le canapé, j’ai vraiment tout ce qu’il faut en noir et blanc et pratique. J’aime beaucoup les vêtements colorés, mais à la maison, je ne suis absolument pas créative. Une bougie sur la table constitue déjà une décoration pour moi.

Les propriétaires ont installé beaucoup de petites fenêtres dans le toit, de sorte que l’appartement est vraiment inondé de lumière. Il y a aussi une baie vitrée qui mène au balcon. Un bel appartement lumineux. La seule chose qui est sombre, c’est la chambre à coucher, ce qui ne me dérange pas du tout.

 

Trois mots-clés qui te décrivent chez toi?

Pantalon de jogging, téléphone portable, enlever les lentilles de contact et mettre les lunettes.

Je suis plutôt du genre soigné. Àla maison, je ne fais pratiquement que m’entraîner – je n’aime pas tellement cuisiner.

 

Ton credo résidentiel? Qu’est-ce qu’une maison doit avoir pour toi de toute façon?

Elle doit être ouverte. Je n’aime pas les portes fermées.

Un espace ouvert est très important pour moi. En fait, je n’aime pas les portes. La cuisine, la chambre et la salle à manger doivent être belles et grandes. C’était pareil dans mes cinq derniers appartements.

Cuisiner et manger sont absolument importants pour mon entraînement, mais je déteste cuisiner. Si la pièce était fermée, il n’y aurait aucune chance que je sois devant le poêle.

Pourrais-tu imaginer adopter un animal domestique?

J’adorerais avoir un chien, mais vu ma façon de vivre, ce ne serait pas juste pour le chien. Je travaille tous les jours et ensuite je m’entraîne – je n’arrivais pas à concilier ça avec ma conscience.

 

Comment tu te prépares-tu aux compétitions? As-tu des habitudes qui se déroulent chez toi?

Cela dépend toujours de l’importance de la compétition. Selon ce que je fais, je me bourre de glucides. La principale préparation est en fait le régime alimentaire. Dans ma tête, je me prépare mentalement, je me fixe des objectifs personnels et je pense que je fais tout ça pour moi.

 

Pourquoi ton pseudonyme Claudi Swiss?

J’étais contre tous ces médias sociaux au début. Mais après avoir émigré, il était déjà pratique de rester en contact avec des amis. Instagram m’a été recommandé par un collègue. J’ai pris l’avion pour la Suisse avec Swiss, puis je me suis dit que «Claudi Swiss» était génial. Et «c’est fondamentalement important pour moi de séparer le travail et la vie privée.

 

Où aimerais-tu vieillir?

En tout cas, en Suisse, c’est sûr. Et tant que ça ira dans cet appartement. Un bon système de santé est très important pour moi. Lors de l’émigration, j’ai pensé à la Nouvelle-Zélande et la Suisse mais la Nouvelle-Zélande me semblait peut-être trop différente. J’aimerais peut-être émigrer de nouveau quand j’aurai 50 ans, mais qui sait ce que l’avenir me réserve.

 

Tu navigues encore parfois sur homegate.ch par curiosité?

Personnellement, je ne suis pas vraiment la «reine du shopping» ou celle qui cherche de nouveaux appartements par ennui. Mais quand je cherchais un appartement, j’en ai aussi parlé à mes deux meilleurs collègues. Tous deux se sont abonnés à d’innombrables bulletins d’information et il me les ont toujours passés. Parfois, ils cherchent encore des appartements et des maisons sur le canapé le soir, juste pour s’amuser. Ils m’ont infectée! Par curiosité et ennui, j’aime aussi regarder des appartements en ligne. Mais je suis convaincue d’avoir trouvé le meilleur appartement qui soit.

 

Pour quelle raison remplirais-tu un nouveau formulaire de contact?

Aucune, mon appartement actuel est vraiment parfait.

Mon appartement précédent était immense et moderne. Très fonctionnel. Mais je voulais quelque chose de spécial. C’était important pour moi que le nouvel appartement ne soit pas un appartement pour «normalos». Mon appartement actuel a beaucoup de cachet. Un appartement mansardé avec de belles poutres apparentes. J’ai pu mettre tous mes meubles Ikea blancs typiques, et ils ont toujours l’air superbes.

 

Tu penses rester dans ce logement pour toujours?

La seule raison pour laquelle je voudrais quitter cet appartement serait si, à un moment donné, j’emménagerai avec mon petit ami. Mais ce n’est certainement pas dans les cinq prochaines années. Il vit à Bâle et moi à Zurich et quand c’était clair que j’allais déménager, nous nous sommes naturellement demandés si nous allions emménager ensemble et chercher une solution commune au milieu. Mais nous sommes tous les deux très satisfaits de notre travail et, en fin de compte, ce résulterait dans d’énormes trajets. Et comme mon ami s’entraîne aussi au triathlon, nous n’avons pas beaucoup de temps l’un pour l’autre pendant la semaine de toute façon.

Peut-être que cela changera dans cinq ans et j’ai soudainement une envie incroyable d’avoir des enfants et de fonder une famille. D’ici là, au plus tard, nous aurons besoin de quelque chose de plus grand. Mais maintenant, je suis très heureuse!

À quoi ressemblerait la maison ou l’appartement de tes rêves?

Certainement avec une piscine. Le mieux serait une piscine de 50 mètres, pour que je n’aie pas à aller à la piscine publique pour m’entraîner. J’aime que ce soit pratique et clair. Je ne pourrais plus jamais emménager dans un appartement de 150 m2. Je préfère investir mon temps dans l’entraînement plutôt que dans le nettoyage. Si je pouvais construire la maison de mes rêves, j’aurais certainement beaucoup d’imagination, mais je ne le ferais que s’il y avait une femme de ménage gratuite.

 

Qu’est-qui te plaît particulièrement sur notre site Web? Quoi moins?

Il est simple et bien organisé.

L’annonce de mon ancien appartement s’y trouvait aussi, et je trouve que le rapport qualité-prix y est excellent.

Bien sûr, ce serait formidable gratuitement, mais les coûts sont compréhensibles. Le prix est équitable.

 

Tu recommanderais homegate.ch?;)

Oui, absolument. Et le prochain appartement dans 5 ans, selon ma situation familiale ou en fonction d’autres circonstances, je le chercherai certainement à nouveau sur ce site.