»La maison de rêve« Lukas Flückiger nous présente sa qualité d’oasis

Comment vit un athlète de haut niveau dans sa maison? À quoi Lukas Flückiger a-t-il prêté une attention particulière lors de la construction de sa maison et quel style d’ameublement préfère-t-il? Nous avons eu l’occasion de lui poser personnellement ces questions et bien d’autres encore. Nous présentons ici l’interview de Lukas Flückiger. 

Qu’as-tu apprécié dans ta maison?

La liberté de l’adapter à mes souhaits. Elle est mon oasis, où j’aimerais toujours retourner. À Winnigen, on se trouve au centre du Mittelland, mais avec beaucoup de vie privée.

 

Ta maison a-t-elle fait ses preuves pendant la période de récupération après ta chute?

Oui, à merveille. Tout est redevenu normal. En fait, nous voulions partir en vacances, mais comme notre maison est comme un petit paradis pour moi, nous avons passé les vacances chez nous. C’est tellement bien de se reposer et de vraiment s’éloigner de tout. Comme je suis généralement moins souvent à la maison pendant l’année, c’était vraiment génial.

 

Où gardes-tu tes vélos? As-tu un vélo spécial que tu as exposé?

Rien n’est exposé. Nous avons construit un grand garage pour voitures avec un mur de séparation derrière lequel se trouve une sorte d’atelier pour vélos. Je donne ou vends toujours mes vélos vers la fin de l’année, je n’ai pas besoin d’en exposer un à la maison. Chez moi, le sport n’est pas visible. Il n’y a pas de maillots ou de trophées qui traînent. Une séparation consciente, pour cette raison, je garde la cave à vélos et le garage à voitures séparés des pièces à vivre.

 

Où et comment places-tu tes trophées?

Je les garde dans le grenier dans une boîte. Je suis peut-être un matérialiste extrême, mais les trophées matériels ne signifient pas grand-chose pour moi. Le sentiment euphorique dans une compétition est que j’ai fait ce qu’il fallait, que j’ai atteint mes objectifs et non le prix à la fin. Le succès me rend heureux. Le soulagement quand la course est terminée et j’ai atteint mon but. La montée d’adrénaline et ce soulagement à la fin me donnent satisfaction et je ne peux pas les exposer. Ma fille aînée a récemment découvert mes trophées et aime jouer avec.

 

As-tu un objet préféré qui est important pour toi?

Maintenant que j’ai construit la maison moi-même, mon objet préféré est la maison elle-même. Cela m’a pris beaucoup de temps, environ 2 ans et demi. C’est pour ça que l’on ne part pas vraiment en vacances. Cette maison est notre rêve. C’est quelque chose que je ne peux pas emporter avec moi, mais j’en suis très fier. Ma maison est comme je la voulais construire. Un objet où je suis heureux de revenir à tout moment.

Mon barbecue à l’extérieur est un endroit que j’utilise encore et encore et où j’aime passer du temps. Mais je n’ai pas un objet spécifique en soi.

As-tu un endroit ou un lieu de  retraite que tu préfères?

Mon endroit préféré est ma salle de musculation. À la cave dans la maison, j’ai installé mon petit gymnase. Là, je suis seul avec moi-même et je peux effectuer nom entraînement. C’est aussi un peu mon «espace masculin».

 

Ta femme a son espace féminin?

La cuisine. Ça a l’air d’un cliché, mais c’est vrai. :)

Lors de la construction, nous avons regardé de nombreuses maisons et une superbe cuisine a été très importante pour elle. Après tout, une grande partie de la vie familiale se déroule dans la cuisine.

 

Avez-vous des animaux de compagnie dans votre maison?

Non, pas que je sache.

Bien que j’aie grandi dans une ferme et que j’aie donc une très bonne relation avec les animaux, je ne peux pas intégrer les animaux dans la maison. Peut-être que c’est juste que j’avais tellement d’animaux autour de moi quand j’étais enfant. Avec deux enfants, nous sommes assez occupés. :)

 

Comment décrirais-tu votre style d’ameublement? A-t-il changé à cause de vos deux enfants?

Je ne voulais pas que l’on voie que des enfants vivent dans la maison dès que l’on entre. Voir traîner partout des peluches ou des Legos par terre, ce n’est pas mon truc. Par l’arrivée des enfants, pas beaucoup de choses n’ont changé, sauf les parcs pour bébés bien sûr. Mais notre maison n’a pas de style cohérent. J’aime aussi beaucoup des types d’ameublement différents. Par exemple, nous avons réutilisé le vieux bois de la ferme dans nos murs. C’est pourquoi notre style est plutôt ancien et moderne à la fois. Nous n’avons pas un désordre, mais chacun a pu réaliser ses idées à sa mesure. Ma femme avec la cuisine et moi avec le gymnase. J’aurais beaucoup aimé construire une maison en bois, et elle quelque chose de moderne, alors nous avons dû faire des compromis. La maison est moderne à l’extérieur, mais a beaucoup de bois à l’intérieur.

Nous sommes encore en train d’intégrer quelques couleurs dans la maison. Pour l’instant, la plus grande partie est plutôt blanche et brune. Les pièces individuelles ont en partie leur propre couleur, elles sont un peu plus colorées, mais en aucun cas trop expérimentales.

 

Trois mots-clés qui tu décrivent ton chez toi?

Je ne suis pas du matin. Comme je peux planifier moi-même ma routine quotidienne, il n’est pas logique que je me lève à 7h30 du matin.

Je suis soigné, presque un peu pointilleux, cela dépend. Grâce aux enfants, j’ai remarqué que j’avais pris certaines choses beaucoup trop au sérieux et j’aborde maintenant les situations plus consciencieusement.

Quand je suis en vacances, je suis paresseux. Même si je veux faire beaucoup de choses, je ne les fais pas toujours. Sans but, je suis plutôt apathique.

 

Comment avez-vous partagé vos chambres?

Nous avons trois chambres de taille égale à l’étage, une petite chambre et une salle de bain. Au rez-de-chaussée, nous avons un bureau, un réduit, une petite salle de bain et le salon/cuisine avec entrée. Au rez-de-chaussée, la vie se déroule pendant la journée et à l’étage supérieur uniquement lorsque nous dormons. Notre centre familial est la cuisine, le salon ou le bureau. Nous avons aussi une télé, mais nous ne l’utilisons pas très souvent, plutôt en hiver, presque jamais en été

 

Ton credo résidentiel? Qu’est-ce qu’il ne doit pas manquer dans une maison?

Un grand salon et une salle de bain avec une grande douche. Mais elle doit aussi être calme et sombre. Sombre dans le sens où je peux dormir en paix.

 

À quoi ressemble une journée typique?

Une journée confortable, c’est le samedi. Nous avons un grand jardin. Si nous pouvons faire du jardinage pendant les week-ends sans courses et griller le soir, c’est ce qu’il y a de mieux. C’est juste une journée de détente à l’extérieur.

 

 

Passes-tu habituellement beaucoup de temps à la maison?

En hiver, je suis souvent à la maison. Fin septembre/octobre jusqu’à mi-janvier, je suis toujours à la maison. J’effectue aussi une partie de l’entraînement chez moi. Seulement en période des compétitions, je suis moins à la maison.

 

Tu préfères avoir la maison plein de monde ou plutôt te reposer?

Le dîner de Noël de ma famille a lieu à la maison avec 25 à 30 personnes. Sinon, nous nous rencontrons rarement tous ensemble. Je préfère au fond une maison calme, mais souvent nous avons la maison pleine de gens. En déménageant au village, tu apprends automatiquement à connaître plus de gens.

Parfois, c’est agréable d’avoir beaucoup de visiteurs, mais j’apprécie quand même le calme et la tranquillité et la possibilité d’être seul.

 

Es-tu un éternel enfant de la campagne?

Définitivement. De l’endroit où j’ai grandi, il m’a fallu environ 30 minutes en voiture pour me rendre à la Coop la plus proche. Là où nous vivons maintenant, au centre du village, il y a tout. C’est une commune relativement grande avec Volg, boucherie, etc. J’ai apprécié le fait d’avoir grandi dans un endroit isolé, mais avec les enfants, c’est mieux pour la vie sociale. Ma femme est aussi souvent seule pendant l’été parce que je suis en voyage ou en compétition, donc c’est mieux au village. Entre temps, une ville irait aussi, mais j’aime ma liberté.

 

Tu avais annoncé ta première maison sur homegate.ch, juste?

Mon beau-père l’a fait mais pas trop longtemps. Nous avons alors décidé de remettre la maison à mon frère. C’est une maison très spéciale – et elle est ainsi restée belle dans la famille!

 

Quelle a été l’expérience avec les parties intéressées?

Des gens sont venus voir la maison. Peut-être cinq couples. J’ai été présent deux fois. De plus en plus de gens reconnaissent la particularité de cette maison. Je l’aurais gardé si nous avions pu la transformer. Cependant, elle est située en zone agricole, ce qui implique de nombreuses réglementations. En partie aussi parce qu’il s’agit d’un bâtiment classé – c’est complexe. Nous ne l’avions vraiment pas annoncée longtemps et les gens sont venus. Mais maintenant, c’est mon frère qui en profite.

 

Comment as-tu trouvé votre maison actuelle?

Nous avons voulu acheter une vieille ferme pour la transformer. Celle-ci se trouvait au milieu du village avec beaucoup de terrain autour. Mon père possède un petit pressoir de pommes à Winnigen. J’y suis allé plusieurs fois en visite et j’ai vu que l’ancienne ferme était annoncée. Nous avons finalement démoli l’ancienne maison et construit notre maison dans un nouvel endroit. C’est pourquoi il nous a fallu 2,5 ans – toute une éternité qui en a valu la peine. Pendant la construction, nos plans ont aussi changé.

 

Qu’est-ce que tu recommanderais à d’autres personnes à la recherche d’un logement?

Je possède maintenant la maison de mes rêves. Mais je ferais quelques compromis et j’achèterais une maison existante. Tout d’abord, la construction fait vieillir, ça demande beaucoup de nerfs. Deuxièmement, après peu de temps, tu peux déjà voir des choses dans la maison que tu ne veux pas plus tard. Avec une maison existante, tu ne seras pas si critique.

 

Votre maison correspond-elle à la maison de vos rêves? 

Ma maison actuelle est donc la maison de mes rêves par sa nature, son emplacement et son intérieur. Bien sûr, mon rêve avait été de construire une maison en bois. Mais la répartition des pièces et notre vie de famille dans la maison actuelle est incroyablement bonne et harmonieuse.

 

Où aimerais-tu vieillir?

Dans ma propre maison. Et si je suis tout à fait honnête, j’aimerais émigrer. C’est génial ici, mais parfois, j’aimerais vivre au Canada. Les règles sont dures pour moi, alors le rêve absolu serait une ferme au Canada – malgré que ce n’est pas réaliste, j’en suis conscient, mais on peut toujours rêver, non?

Malheureusement, tu avais raté les Championnats du monde de Lenzerheide, quels sont tes prochains objectifs?

Exactement, ce fut un objectif énorme que j’ai raté. Notre type de sport est aussi plutôt un sport exclusif. Nino Schutter a stimulé ce sport et l’a rendu plus intéressant, alors je trouve dommage d’avoir manqué cette année. Ça faisait mal, en plus j’ai été un peu sans but ces dernières semaines. Bien sûr, les Jeux Olympiques restent un objectif prévisible et réaliste. Avec trois places de quota en Suisse, c’est un défi, mais c’est certainement un objectif de carrière. L’âge ne rend certainement pas les choses plus faciles, mais il motive d’autant plus.

 

Comment tu te prépares? Avez-tu des habitudes chez toi?

Je n’ai pas de programme. Je suis souvent en déplacement. Mais ma nourriture et mon emploi du temps avant la compétition sont bien réglés.

 

Par curiosité, tu aimes toujours naviguer sur homegate.ch, qu’est-ce qu’il te faut-il pour faire une demande de contact?

J’aime regarder dans notre région, un emplacement tout à fait nouveau n’irait pas. Pour l’instant, il n’y a pas grand-chose qui me plaise. J’ai vu quelques maisons pour lesquelles j’échangerais la mienne. Mais je suis très satisfait, malgré le fait qu’il y a des maisons que je trouve très intéressantes. Avant la construction, nous avons parcouru de nombreuses maisons sur homegate.ch et j’aime toujours le faire maintenant.

 

Qu’est-ce qui tu plaît particulièrement sur notre site Web?

Il y a de grandes photos et une belle présentation. Quand je cherche quelque chose, c’est affiché en gros. J’aime beaucoup la possibilité de ne pas toujours devoir cliquer sur l’annonce elle-même, mais d’avoir déjà une première impression dans l’aperçu.

 

Alors tu recommanderais homegate.ch?

Définitivement. Je conseille aussi à mes amis de jeter un coup d’œil sur homegate.ch. ;)