Le concept d’éclairage de l’appartement

Fini le temps où une lampe au plafond suffisait pour éclairer toute une pièce. Aujourd’hui, le concept d’éclairage est un must. Il permet d’embellir l’appartement et soulage les yeux. Voici quelques conseils en la matière.

Il n’y a encore pas si longtemps, le choix était relativement limité en matière d’éclairage. Bougies ou lampes à gaz. Point final. Dans les années 1900, l’ampoule était encore un luxe réservé aux plus privilégiés. Mais aujourd’hui, nous sommes entrés dans un tout autre univers en matière d’éclairage. Il ne s’agit plus seulement de s’éclairer, mais – attention! – de trouver le concept d’éclairage le mieux adapté à son logement. Suspendre simplement quelques lampes au plafond – ça, c’est du passé. Les spécialistes estiment même qu’à moins d’installer un concept d’éclairage à proprement parler, mieux vaut opter provisoirement pour des ampoules «nues».

Concept d’éclairage – mélange de différents luminaires

De nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans l’élaboration d’un concept d’éclairage: à quel usage est destinée telle ou telle pièce? Dispose-t-elle d’un apport de lumière naturelle? Quelle est la taille et la hauteur de plafond de chaque pièce? Les spécialistes font même la distinction entre lumière directe et indirecte, et cherchent à créer des «îlots de lumière». Il ne s’agit pas d’inonder le moindre recoin de lumière. Pas simple tout ça. A moins que?

L’idée globalement, c’est que pour obtenir un éclairage optimal dans une pièce, il faut aller plus loin que la simple lampe. Selon la pièce, tu peux avoir besoin a) d’un éclairage de base, b) d’un éclairage de travail, c) d’une lumière d’accentuation ou d) d’une lumière d’ambiance.

L’éclairage de base apporte une luminosité suffisante dans la pièce. Il peut s’agir de spots ou de luminaires muraux par exemple. Idéalement, leur luminosité doit être réglable et leur éclairage indirect. Un éclairage de travail doit éclairer l’ensemble de la zone d’activité. As-tu déjà essayé de lire des documents, de changer une couche ou d’émincer des oignons dans la pénombre? Pas simple!

Une lumière d’ambiance chaude doit – comme son nom l’indique – contribuer à créer une bonne ambiance, dans la salle à manger ou dans le coin du canapé. Pour la lumière d’accentuation, tu peux te laisser aller à davantage de créativité. L’idée ici, c’est de laisser parler l’œil avant la raison, même si la luminosité approche le zéro. Une copie de lampe Gallé dénichée dans une brocante? Ou un nuage rose lumineux pour la chambre des enfants? Vendu!

Laboratoire de lumière dans le salon, lumière blanche naturelle dans la cuisine

Le salon est la pièce idéale pour combiner différentes sources de lumière. Outre un éclairage de base, il offre suffisamment de place pour un lampadaire près du fauteuil de lecture, et une lumière d’accentuation à proximité de la sculpture originaire d’Asie du Sud-Est. Dans le salon, tu peux te permettre de mettre un peu le paquet. Le lampadaire géant fait main? Ou l’installation fabriquée à partir de tubes fluorescents achetée lors d’un voyage aux Etats-Unis? Voici des exemples parfaits de luminaires qui trouveront leur place dans le séjour.

Alors qu’une lampe suspendue au-dessus de la table peut s’avérer utile dans la salle à manger ou le coin repas, la cuisine nécessite un bon éclairage, et une lumière blanche naturelle. Il va de soi que le plan de travail doit être particulièrement bien éclairé.

Lampes de lecture dans la chambre et le bureau, spots dans la salle de bains

La logique est tout à fait inverse dans les chambres. Là, il convient de réduire au minimum l’éclairage: un lampadaire ou un lustre suffit généralement pour éclairer la pièce. Si tu as pour habitude de lire dans le lit, il convient d’installer un spot ou une lampe de bureau à proximité. Tu peux également opter pour un éclairage indirect avec plafonnier, complété par des lampes de lecture.

Dans le bureau, la lecture ne se fait pas seulement par plaisir. C’est pourquoi une lampe de bureau qui diffuse une lumière concentrée est ici essentielle. Un éclairage de base est également nécessaire pour soulager les yeux. Le plafonnier, déjà mentionné plus haut, se prête parfaitement à cette fonction. Pour éclairer une bibliothèque, il convient d’installer des spots clipsables avec tête rotative directement sur les étagères.

Dans la salle de bains et les toilettes, un éclairage de base suffit généralement. Pour un résultat optimal, il convient d’installer des spots encastrés dans le plafond avec angle d’éclairage mobile. Souvent, des luminaires sont également fixés à l’armoire de toilette. Dans les petites salles de bains, ils suffisent souvent pour assurer l’éclairage de base. Ils doivent néanmoins être installés sur les côtés afin d’éclairer le visage de manière uniforme. Pour créer une ambiance, il faut se tourner vers les lumières d’ambiance et d’accentuation.

La température de couleur dans le concept d’éclairage – Qu’est-ce que les kelvins et les lumens?

Un concept d’éclairage ne tient pas seulement compte de la lumière nécessaire à tel endroit et à tel moment, mais aussi du type de lumière avec lequel on se sent le plus à l’aise. Le facteur décisif ici est la température de couleur de la lumière.

Habituellement exprimée en kelvins, celle-ci fournit des informations sur la couleur de la lumière émise par la source lumineuse en question. La couleur peut varier entre les tons jaunes chauds, et les tons bleus froids. La lumière blanche neutre oscille entre 3300 et 5300 kelvins. En-dessous, on obtient une lumière qualifiée de chaude, et au-dessus, de froide.

Tandis que les «kelvins» indiquent la couleur de la lumière, les «lumens» informent du flux lumineux émis par une source de lumière. Alors que jusqu’à récemment, les spécifications en watts étaient courantes, aujourd’hui le lumen est utilisé pour exprimer la luminosité d’un corps lumineux. Pour calculer la valeur en lumens, il faut multiplier le nombre de watts par dix.

La luminosité et la couleur de la lumière ne doivent pas être négligées dans le concept d’éclairage. Si tu veux créer une atmosphère agréable, mieux vaut opter pour des lampes faibles en kelvins et en watts. Pour une ambiance de travail en revanche, il est conseillé de choisir des couleurs de lumière froides car elles ont un effet stimulant.

Comment créer un concept d’éclairage?

Pour concevoir un concept d’éclairage idéal, toi et tes colocataires avez intérêt à parcourir les pièces (y compris les escaliers et l’entrée) l’une après l’autre. Posez-vous la question de ce que vous faites dans chacune d’entre elles, et de l’éclairage et de l’ambiance que vous souhaitez y créer.

Pendant ce tour, essayez de maintenir les yeux grands ouverts et l’esprit alerte: dans les appartements loués en particulier, les branchements sont réalisés de manière à satisfaire le plus grand nombre. Mais cela ne signifie pas que tu dois absolument utiliser la lampe suspendue au milieu du salon.

Le choix du système d’éclairage et de ses fonctionnalités est une affaire de goût. As-tu vraiment besoin d’un système d’éclairage intelligent pour pouvoir allumer la lampe du plan de travail dans la cuisine depuis le garage? De «scénarios de lumière» programmés? D’un écran tactile dans l’entrée pour commander l’ensemble du système d’éclairage? Cela est possible de nos jours, mais tout est une question de goût et de coût. Finalement, et pourquoi pas simplement allumer une bougie?