Les 7 points à observer avant l’achat d’un logement

  1. Annoce

Les annonces immobilières peuvent promettre plein de choses: «en très bon état», «très soigné» ou «comme neuf». N’oubliez pas que ces informations n’ont pas de caractère obligatoire et que la gestion ou le vendeur n’a aucune responsabilité en la matière.

2. Visite

Vous devez visiter l’objet du désir doit des combles à la cave sans négliger le moindre recoin. Prenez du temps, même s’il faudra faire plusieurs visites. Nous conseillons d’inviter un expert du bâtiment lors d’une visite. Il ou elle vous conseillera et pourra identifier des problèmes qu’un profane négligera facilement.

3.Comment se présente l’état du bâtiment

Observez la qualité du bâtiment. Ne vous laissez pas aveugler, même si vous adorez le logement! Vérifiez de près s’il y a des fissures, dommages de la façade ou d’autres défauts visibles. En principe, le vendeur sera obligé de porter les défauts connus à votre attention, mais vous ne pouvez pas compter dessus. Pour avoir une vue d’ensemble complète de l’état du logement, vous pourriez faire dresser une expertise immobilière.

4.Faudra-t-il des mesures de rénovation?

Pour la plupart des maisons, il faudra compter avec des travaux de rénovation, dans l’immédiat ou plus tard. Un assainissement devra être fait tôt ou tard. Si vous achetez une vieille maison, vous devriez dès le début tenir compte des coûts de remise en état et des réparations. Faites le calcul des frais éventuels et constituez des réserves afin d’être à même de réagir le cas échéant.

5.La situation

Si le logement correspond à vos besoins de base, comme le nombre des pièces et la surface, ce sera le moment d’analyser la situation du logement. Comment l’endroit est-il desservi par les transports publics ou comment se présente le trajet vers les écoles, les magasins et votre lieu de travail. Faites une promenade dans le quartier pour avoir une idée de l’environnement. Celui-ci est décisif pour la valeur de l’immeuble et donc pour le prix. Vous ferez peut-être connaissance avec vos futurs voisins. Présentez-vous, engagez la discussion. Cela vous donnera une idée de la convivialité ultérieure.

6.Se renseigner

Renseignez-vous à fond à propos de l’immeuble qui vous intéresse. Quelle est l’histoire de la maison? Le registre foncier vous donnera des informations. Il est public, et vous pouvez le consulter afin de déterminer les anciens propriétaires, les droits fonciers et les éventuels droits de gage. En tant que futur propriétaire, vous devez être informé de toutes les inscriptions dans le registre foncier. D’autres informations sont disponibles auprès de la commune (comme le coefficient d’impôt) ou chez les voisins (l’entourage, par exemple). Consultez, de plus, le plan et le règlement de construction, si nécessaire avec un professionnel. L’acheteur doit avant tout pouvoir se fier à la date de construction du bâtiment. Si le bâtiment a été construit à une date ultérieure à celle qui vous est communiquée, alors le contrat de vente peut être annulé, car cette fausse information constitue un défaut.

 

7.Contrôler le contrat de vente

Une fois que vous aurez trouvé votre logement de rêve, il ne faudra pas signer immédiatement le contrat de vente. Il s’agit dans un premier temps de garder la tête claire et d’examiner de près le contrat de vente. Lisez encore une fois minutieusement le contrat de vente.  Le contrat doit contenir les données exactes relatives au prix, aux échéances, à la sécurité et la garantie, aux conditions de paiement et au règlement des impôts et taxes. Méfiez-vous des clauses d’exclusion de garantie pour défauts, cela peut poser un problème en cas de vices cachés. L’impôt sur les gains immobiliers que le vendeur devra débourser doit être réglé contractuellement, et le paiement doit être déposé sur un compte bloqué. Faites-vous expliquer les parties du contrat que vous ne comprenez pas par un avocat ou le notaire compétent. Vérifiez scrupuleusement si rien n’a été omis dans le contrat. Une promesse verbale ne peut pas être prouvée ultérieurement. Ne vous laissez pas bousculer. Il vous faudra au moins deux à trois semaines pour vérifier les documents.