Nettoyage des sols: savoir comment, quand et avec quoi

Un bon entretien des sols ne se limite pas à un petit nettoyage en surface. Mais cela n’a rien de bien sorcier non plus, à condition de savoir comment nettoyer chaque type de sol, et quand faire preuve de prudence dans la lutte contre la saleté.

C’est un peu comme le travail de Cendrillon: nettoyer le sol. A peine a-t-on terminé, que l’on remarque déjà de nouvelles taches et de la poussière sur le carrelage et le parquet. On entend gronder en son for intérieur la voix de la méchante marâtre qui, intransigeante, pointe du doigt les imperfections sur le sol: «Tout est à nouveau sale. Va donc chercher un balai, un seau et du détergent!»

De manière générale, il convient de nettoyer les sols de la cuisine et de la salle de bains une fois par semaine. Le nettoyage des autres pièces dépend des conditions de vie − si vous avez un saint-bernard ou une perruche à la maison par exemple, il est probable que vous deviez laver les sols plus souvent −, de l’utilisation et des saisons.

Passer l’aspirateur

Dieu merci, depuis l’époque de Cendrillon, l’aspirateur a été inventé. Celui-ci permet au moins de retirer le gros de la saleté sans trop d’effort. On procède généralement de façon systématique, d’un coin vers l’autre, ou par bandes. Sinon, Cendrillon risquerait de s’agacer de voir de la poussière et des petits cailloux s’accrocher à la serpillière.

Une fois le sol aspiré, on passe à un nettoyage en profondeur, avec de l’eau. Comment se débarrasser des miettes de gâteau de la fête d’anniversaire de Mia, qu’Anton a refusé de voir et sur lesquelles il a marché tout au long de l’après-midi? Comment retirer les taches de jus collantes du brunch de dimanche dernier sur le nouveau sol stratifié?

Tous les sols ne se valent pas. Globalement, il existe deux catégories de sol: les sols textiles et les sols non textiles, tels que le PVC, le linoléum, le liège, le parquet, le carrelage et les sols en dalle. Pour un nettoyage normal, il suffit généralement de mélanger de l’eau – pas trop chaude! – avec un détergent tout usage classique.

A vos brosses, prêts, partez!

Les taches tenaces sur les sols normaux en carrelage ou en dalle sont traitées avec une brosse; les taches de calcaire ou de dentifrice dans la salle de bains sont quant à elles éliminées avec un agent anticalcaire standard. Pour la crédence de cuisine, qui présente généralement des taches de graisse, il convient d’utiliser de l’eau chaude et du produit vaisselle. Sinon, vous pouvez aussi les retirer à la brosse. Ou opter pour un détergent classique ou du savon de Marseille. Dans ce dernier cas, retirer les résidus à l’aide d’une spatule en plastique. Pour finir, rincer la crédence à l’eau claire et l’essuyer avec un chiffon en microfibres.

On accorde généralement peu d’importance aux joints de crédence. Mais fais quand même attention, car un usage trop appuyé de la brosse risquerait de les abîmer ou de laisser des rayures. En outre: les joints étant sensibles à l’acidité, ne pas laisser agir les produits acides trop longtemps!

Nettoyer un parquet

Idéalement, le balai convient mieux que l’aspirateur pour les surfaces en parquet. Attention, tous les parquets ne se valent pas, ils ne doivent donc pas tous être entretenus de la même manière. Les parquets huilés ou cirés se nettoient avec du savon pour bois dur ou des produits contenant de la cire; les parquets vitrifiés ou laqués, avec du savon spécial sol ciré. Dans tous les cas, les détergents agressifs et nettoyeurs à vapeur sont à laisser au placard. Si tu n’es pas sûr, mieux vaut demander à un professionnel. Privilégier une serpillière en coton.

Le bois et l’eau ne faisant pas bon ménage, éviter que l’eau de nettoyage reste sur le sol pour les sols stratifiés et en parquet . L’eau risquerait en effet de s’infiltrer dans le sol et de le faire gondoler. Dans le pire des cas, de la moisissure pourrait même apparaître. Si tu as utilisé trop d’eau, mieux vaut essuyer les gouttes et les petites flaques sans tarder.

Pour le nettoyage des sols, tu peux t’en remettre au tigre et à sa clique

Plutôt que d’employer des produits chimiques, les produits ménagers naturels constituent d’excellents agents nettoyants pour le sol. Le vinaigre normal, par exemple, est idéal pour nettoyer les surfaces lisses telles que les sols stratifiés, le carrelage ou le PVC. Pas la peine d’utiliser des doses trop importantes; le vinaigre est en effet le «tigre» des produits nettoyants et combat sans problème la graisse, le calcaire et la rouille. Sans compter ses vertus antiseptiques, qui lui permettent de tuer bactéries et germes en un clin d’œil. A l’inverse du vinaigre et de l’essence de vinaigre, le nettoyant au vinaigre peut être utilisé non dilué.

Monsieur Propre avait raison avec ses citrons: eux aussi sont de véritables merveilles de la nature en matière de nettoyage et de désinfection. L’acide citrique nettoie parfaitement le carrelage de la cuisine et de la salle de bains. Peut-être as-tu aussi chez toi des joints sales, qui se sont noircis. Là encore, l’acide citrique s’avère très efficace. Néanmoins: si les carreaux en céramique et en porcelaine résistent à l’acide, les pierres naturelles telles que le marbre, l’ardoise ou le grès ne le tolèrent quant à elles absolument pas!

Les spécialistes du nettoyage conseillent également le savon de Marseille, la levure chimique, le dentifrice blanchissant, la peau d’orange, et même le babeurre, pour nettoyer les surfaces sales. Pour les tapis et moquettes, il paraît que la choucroute fait des merveilles. Mais c’est peut-être une autre légende de ménage?