Problèmes avec le bailleur?

Voici quelques conseils et astuces pour une cohabitation paisible dans un immeuble locatif

 

Des règles pour cohabiter existent partout, quels que soient le lieu, le prix et l’objet. Cependant, celles-ci varient très souvent. Un problème avec le bailleur, par contre, est fâcheux. Mais comment connaître vos droits et résoudre les problèmes avec le bailleur, même s’ils semblent impossibles à surmonter?

 

Les problèmes et leurs solutions

Les réclamations les plus courantes qu’un bailleur entend sont les réparations, les remboursements non effectués et les questions concernant les documents. Une grande préoccupation est également la vie privée du locataire, qui doit être respectée par le bailleur. Les droits du locataire sont donc souvent sujets à des controverses.

 

Comment éviter les conflits

Le point le plus important pour éviter une guerre de voisinage est probablement de comprendre ses droits et obligations. Avant d’emménager dans un appartement, tous les documents relatifs au bail doivent être lus attentivement dès le début. En particulier, le bail lui-même, l’état des lieux et le règlement de l’immeuble doivent être examinés attentivement afin d’éviter tout malentendu. Le plus important est de savoir ce que l’on attend de vous en tant que voisin et locataire et ce à quoi vous avez droit.

 

Comment détendre les relations

La meilleure façon de traiter les uns avec les autres d’une manière détendue est la communication. Ne vous énervez pas trop vite, menez le dialogue d’une manière ouverte et amicale. Si vous montrez à votre bailleur que vous prenez soin de son bien, il préférera négocier et collaborer avec vous. Ainsi, le meilleur résultat possible sera atteint pour toutes les parties concernées.

 

Quelle est la meilleure façon pour les locataires de se protéger

Pendant la période de location, il est conseillé de prendre des notes détaillées sur les conversations avec le bailleur. Incluant le lieu, la date, l’heure, de quoi il s’agissait et les résultats de l’entrevue. Conservez toujours une copie de toutes les demandes de renseignements et autres documents échangés entre votre bailleur et vous-même. Cette information pourrait s’avérer très utile tôt ou tard.

 

Où trouver de l’aide

Si vous n’êtes pas en mesure de résoudre un problème avec votre bailleur par la négociation, vous devriez obtenir de l’aide. Même en tant que non-membre de l’association des locataires, vous pouvez demander conseil à des avocats spécialisés. De même, un juriste qui connaît bien le droit du bail peut vous conseiller.