Se loger de manière durable? C’est facile!

Plus il y a de gaz à effets de serre dans l’atmosphère, plus la planète se réchauffe. Ce fait n’a rien de nouveau et est traité quotidiennement dans les médias imprimés comme en ligne. Cependant, quelle est l’influence de notre mode de vie sur ces émissions nocives? Comment chacun d’entre nous peut-il réduire les émissions de méthane et de protoxyde d’azote et se loger et vivre, autant que possible, en accord avec les principes de développement durable? Les conseils qui suivent t’aideront dans cette démarche.

 

Loger de manière durable

Domaine de l’énergie

Economiser de l’électricité permet de préserver les ressources, l’environnement et le porte-monnaie. Quand l’énergie est obtenue de sources fossiles telles que le gaz, le pétrole ou le charbon, plutôt que de sources durables, cela entraîne une pollution importante. Pour cette raison, l’objectif est d’opérer une transition à 100% vers des sources d’énergies renouvelables comme l’énergie solaire ou l’électricité issue de centrales éoliennes. Toutefois, actuellement, la proportion d’énergie durable en Suisse se situe à environ 23% seulement. En installant leurs propres panneaux solaires, les propriétaires peuvent améliorer ce taux et se procurer une énergie entièrement durable. Malgré les coûts d’acquisition élevés de tels modules solaires, l’investissement en vaut indubitablement la peine, étant donné que les frais s’amortissent avec les années et que des subventions existent.

Par ailleurs, de nombreuses petites astuces permettent d’économiser de l’énergie au quotidien et de préserver ainsi nos ressources. Par exemple, à l’achat d’appareils électroniques, il est utile de prêter attention à la classe d’efficacité énergétique: les appareils présentant une efficacité élevée (A+ ou supérieure) sont certes plus chers mais, étant donné qu’ils consomment moins d’électricité, l’achat est amorti à long terme du fait des coûts énergétiques moindres et en vaut ainsi la peine. Tu peux également économiser de l’énergie en réglant le chauffage à une température approprié et pas trop élevée, de 21 degrés environ, ou en veillant à utiliser les robots ménagers de manière rationnelle et économe en termes d’électricité lorsque tu cuisines. Dans notre article de blog sur les économies d’énergie chez soi, nous t’expliquons comment cela fonctionne et te donnons d’autres astuces pour économiser de l’énergie dans ton logement.

Domaine de l’aménagement

Les meubles de magasins discount sont certes bon marché, cependant ils proviennent généralement de productions non conformes aux principes de développement durable et, du fait de leur mauvaise qualité, ont une durée de vie courte, de sorte que tu dois déjà les remplacer après quelques années. En revanche, si tu investis dans un produit, par exemple un bureau, qui est plus cher mais est fabriqué en matériau régional et est de bonne qualité, tu pourras l’utiliser plus longtemps et tu éviteras également les émissions de CO2 causées par le long transport du bois de pays lointains. Si tu prêtes également attention au label FSC à l’achat, tu peux t’assurer que le bois provient d’une production responsable.

Nachhaltige Windenergie Mit Solamodulen nachhaltig wohnen

 

 

Consommer et acheter suivant les principes de développement durable

Produits réutilisables

Un comportement de consommation responsable aide à réduire les émissions de gaz à effets de serre, par exemple en employant autant de produits réutilisables que possible. Si tu as toujours un sac en tissu avec toi, tu peux renoncer aux sacs en plastique lors d’achats spontanés sur le chemin du retour à ton domicile. Si tu possèdes ton propre gobelet à café, tu fais chaque année l’économie d’un grand nombre de gobelets en papier que tu aurais consommés en achetant ton café sur le chemin du travail. Plus les produits sont utilisés longtemps, mieux les matériaux et efforts requis pour leur production sont employés et moins ils sont gaspillés. De cette façon, à long terme, tu évites des frais, préserves des ressources et produis moins de déchets.

Consommation de denrées alimentaires

L’achat et l’utilisation de denrées alimentaires présentent également de nombreuses possibilités d’optimisation pour éviter les déchets et ainsi préserver les ressources. Une idée: en planifiant au début de la semaine ce que l’on veut cuisiner et manger, on fait ses courses de façon plus ciblée au supermarché et on achète uniquement des articles dont on a réellement besoin. En conséquence, à la fin de la semaine, on n’a pas de restes alimentaires à jeter. A ce sujet, il est utile d’avoir l’information suivante en tête: même après la date de péremption, la plupart des denrées alimentaires peuvent encore être conservées quelques jours et ne doivent pas être jetées immédiatement. Si le yaourt a la même odeur que d’habitude et présente un aspect normal, il peut être consommé sans problème.

Un autre point important lors du choix des denrées alimentaires: la consommation de viande de bœuf implique des quantités considérables d’émissions nocives. Cela est dû au fait que les vaches émettent naturellement beaucoup de méthane, un gaz à effet de serre. De plus, l’élevage des bovins requiert beaucoup de ressources comme l’eau et le foin pour le fourrage. Il n’est donc pas étonnant que la quantité de CO2 par kilo de viande de bœuf soit de 15,4 kg. La situation est semblable pour les autres types de viande. A titre de comparaison: pour le tofu, c’est moins d’un kilo. Une réduction de la consommation de viande est donc utile et a des conséquences positives sur l’environnement. Cela aide déjà d’introduire quelques jours sans viande dans la semaine. Essaye de nouveaux plats végétariens et des alternatives; avec le temps, ce sera très facile. Cependant, il convient de rester attentif également au niveau des plats végétariens: il vaut mieux acheter des fruits et légumes de saison. Les produits de saison impliquent moins d’émissions de CO2 que des produits cultivés dans une serre chauffée.

 

Nachhaltig wohnen durch bewussten Konsum

 

En appliquant ces principes (obtention d’énergie de sources durables, consommation économe de l’électricité, utilisation des meubles et d’autres produits aussi longtemps que possible, décisions d’achat éclairées concernant les denrées alimentaires), on se rapproche déjà de l’objectif de réduction des émissions de CO2 et de l’habitat conforme aux principes du développement durable. Quelle idée vas-tu mettre en application en premier?

 

 

Sources:

eaternity.org

bafu.admin.ch