«Tout est une question d’organisation» la ex-bachelorette Eli Simic nous révèle comment elle associe le bébé, l’homme et le chien dans la nouvelle maison

Dans une interview avec l’ancienne Bachelorette Eli, elle nous parle de sa recherche d’un appartement et de sa petite famille. Découvrez ce à quoi elle a prêté une attention particulière lors de la recherche d’une nouvelle demeure, quels sont ses coins et ses meubles préférés!

 

Tu as déménagé récemment. Quand et comment as-tu trouvé le nouvel appartement?

«C’était en décembre 2017. J’ai fait des recherches sur quelques portails que je visite régulièrement et homegate fut le bon. Mon appartement actuel a été annoncé sur plusieurs portails, mais j’ai contacté homegate.ch.»

 

Comment était la prise de contact?

«Très agréable, tout s’est merveilleusement bien passé. J’ai téléphoné et j’ai pu prendre rendez-vous directement pour une visite.»

 

Y avait-il beaucoup d’autres parties intéressées?

«Non, nous étions les seuls. C’est un peu différent à Zurich.

Degersheim est un petit village. Probablement que personne d’autre ne voulait y déménager, donc il n’y avait pas de concurrents. Je pense que si l’on n’a pas grandi là-bas, on n’a pas envie d’y habiter. En général, nous n’avons presque pas de nouveaux venus. Mais j’ai vraiment aimé grandir à Degersheim!»

 

Pourquoi cherchais-tu quelque chose de nouveau?

«Mon dernier appartement était un appartement de 2,5 pièces, qui était bien sûr trop petit. Avec un bébé en route et un chien, ça n’aurait pas été possible. Nous voulions un nouvel appartement de 4.5 pièces et nous l’avons trouvé!

Comme j’étais enceinte, nous avons rapidement cherché quelque chose de nouveau. Déménager après la naissance n’était pas une option. Je ne savais pas où mettre toutes mes affaires et Dominik est entré dans ma vie. Nous n’avions jamais vécu ensemble auparavant.

Malheureusement, nous n’avons plus de jardin, mais un beau balcon. Je pense que cela a fonctionné à merveille malgré quelques compromis!»

 

Qu’est-ce que tu aimes dans ton nouvel appartement, à part qu’il est beaucoup plus grand? As-tu du faire d’autres compromis?

«Non, pas vraiment. Tout est mieux, sauf que je n’ai plus de jardin autour de la maison. Mais la machine à laver et le sèche-linge sont dans l’appartement, cela vaut de l’or si on a un enfant.

Nous disposons d’un ascenseur, ce qui est aussi un grand avantage, je ne l’avais pas dans le dernier appartement – même si je vivais au premier étage. Nous avons une grande cave, un chauffage par le sol et une baignoire d’angle! C’est totalement différent de ma douche à l’époque! Non, je ne pense pas que j’ai fait de grands compromis.»

 

Ta fille Mia a-t-elle sa propre chambre?

«Oui et non, mais pour l’instant, elle dort toujours avec nous. Elle n’a pas de chambre d’enfant typique, mais il y a bien sûr une chambre disponible pour elle. Pour l’instant, on l’utilise plutôt comme chambre de soins de bébé et de vestiaire.

Pour l’instant, j’y ai rangé mes vêtements, mais quand ma fille sera plus grande, je lui rendrai sa chambre.

Dès qu’elle sait ce qu’elle veut – qu’elle soit fan d’Arielle ou de Winnie the Pooh – elle peut concevoir et aménager la pièce avec nous.»

 

 

Est-ce que ton ami Dominik a son espace?

«Non, pas vraiment. Il n’en a pas vraiment besoin. Nos deux armoires sont dans la même pièce et c’est très simple.

Tant qu’il a son garage. Et l’appartement est vraiment grand! Chacun peut avoir sa paix, ce n’est pas un problème.»

 

Comment décrirais-tu ton style d’ameublement? A-t-il changé avec Mia et Dominik?

«Dominik a emménagé avec moi. Mes meubles sont encore tout à fait nouveaux, nous avons donc décidé qu’un intérieur complètement nouveau n’avait aucun sens. La seule chose laquelle il n’aimait pas, c’était mon canapé, ce que je comprends. Il était complètement violet.

Sinon, mon style d’ameublement est assez vintage, ce que je trouve extrêmement beau. J’aime particulièrement les lustres, par exemple. On pourrait dire que mon style est plutôt féminin, mais Dominik se sent bien tant que le canapé est à son goût.

La chambre à coucher est très neutre, dans la couleur bleue, on dit que cela calme. Plutôt simple, rien de très spécial. En général, cependant, je suis ouvert au changement. Je ne remplacerais pas ma télé, c’est sûr.»

As-tu une alternative créative?

«Avant la naissance de Mia, le canapé était ma chambre à coucher. J’adore la télé et le sommeil devant la télé. D’habitude, je m’y endormais avant même d’aller au lit. Le salon est devenu la pièce principale, pour ainsi dire. J’adorais y dormir, regarder la télé ou simplement passer du temps avec des amis.

Mais dans l’appartement actuel, la chambre à coucher est vraiment notre chambre. Je veux que Mia ait un endroit où elle a l’habitude de dormir. C’est pour ça que je la couche tôt au lieu de la laisser dormir sur le canapé. Elle s’endort vite à huit ans.»

 

Nous avons aussi fait quelques recherches et découvert que tu aimes beaucoup le fromage et que tu as une collection Fisherman’s Friend. As-tu déménagé ta collection dans le nouvel appartement?

«Bien sûr que oui!»

 

Dominik est un fan de fromage et de Fisherman’s Friends comme toi?

«Non, je ne pense pas. Mais je le suis pour les deux.

En Thaïlande, j’ai toujours goûté Fisherman’s Friend parce qu’il y a toutes sortes de variétés que nous ne connaissons même pas ici. J’ai ramené des paquets de valises à la maison. Si mes valises avaient été fouillées à l’aéroport, les employés se seraient probablement demandé si j’étais une contrebandière… j’avais plus de Fisherman’s Friends avec moi que de vêtements!

Et je ne peux rien faire sans fromage, donc je suis une Suisse authentique. J’aime toutes sortes de fromages, plus ils puent, mieux c’est!»

 

À quoi ressemblerait une soirée confortable chez vous?

«Prendre un verre ensemble sur le balcon. Pour l’instant, il s’agit plutôt de «s’asseoir sur le balcon et regarder l’enfant», mais avec le temps, cela va sûrement changer au fil du temps.

En ce moment, je ne veux pas vraiment boire d’alcool à cause de l’allaitement, alors je bois beaucoup de thé. En gros, ça irait tant que je ne bois pas toute la bouteille.

Curieusement, j’ai eu un appétit extrême pour du rosé tout au long de ma grossesse. Je me suis dit: «Quand je donne naissance à cet enfant, la première chose que je bois est un verre de rosé». C’est ce que j’ai fait. En rentrant chez moi, je me suis assise sur le balcon, j’ai allaité Mia, je l’ai couché et j’ai finalement apprécié mon verre de rosé.»

 

Quel est ton coin préféré dans l’appartement?

«Outre le salon, le balcon est mon endroit préféré. Notre balcon est couvert. Nous pouvons ainsi nous asseoir dehors même en hiver. En été, c’est de toute façon très agréable, car le soleil brille jusqu’en fin d’après-midi.

J’aurais préféré un jardin, mais je suis toujours très satisfaite de notre nouvel appartement. J’ai besoin d’air frais. Ne pas avoir de balcon aurait été une chose absolument impossible pour moi personnellement. Maintenant je peux sortir avec Mia et ma chienne Lovelyn et pendant que Mia dort, je peux m’attaquer au ménage.»

 

As-tu un objet préféré?

«J’adore ma télé. C’est incroyable à quel point j’adore regarder la télé. Même si je dois regarder ma série préférée à 2 heures du matin, parce que Mia s’est endormie à cette heure pour une raison quelconque, alors c’est comme ça. Tout ce qui compte, c’est que je peux voir l’épisode.

Malheureusement, nous n’avons pas encore eu le temps d’accrocher les images, mais elles sont déjà posées sur place.»

 

Quel est ton credo d’espace de vie?

«La cuisine doit être grande! Sinon, je me sentirai à l’étroit. J’avais déjà une cuisine ouverte dans mon dernier appartement ainsi que dans mon appartement actuel.»

 

Trois mots-clés qui te décrivent chez toi?

«J’ai nettement la manie du nettoyage… Parfois, je suis vraiment maniaque. Avec Mia, ça n’a pas beaucoup changé non plus. Certains peuvent utiliser leur temps pour dormir quand l’enfant dort, mais je ne suis pas fatiguée pendant la journée. Avec Mia, je dors assez la nuit. C’est vraiment une fille super gentille. Je nettoie l’appartement ou je profite de mon temps libre.

Je suis une «chaotique ordonnée». Je sais exactement où sont les choses, j’aime ranger, mais j’ai aussi un chaos à court terme. Mais d’habitude, je range très vite.»

 

Comment décrirais-tu Dominik à la maison?

«Il est extrêmement observateur. Il ne laisse rien traîner et très serviable. Nous avons divisé le budget. Nous nous complétons parfaitement, il n’y a pas de discussions du tout. Vivre ensemble fonctionne à merveille.

Au début, Lovelyn a dû s’habituer à la situation parce qu’elle n’avait jamais eu à me partager auparavant, mais maintenant nous sommes vraiment devenus une famille.»

 

As-tu des habitudes chez toi?

«J’aime allumer des bâtons d’encens dans l’appartement de temps en temps. Pour me sentir bien à nouveau ou comme nettoyage général.

Mia était relativement grincheuse l’autre jour, alors je me suis dit, peut-être que ça me calme et elle aussi. Ça a marché. C’est peut-être aussi une attitude mentale, mais ça vous donne l’impression que tout va bien.

Autrefois, une coutume commune à Dominik et moi était de fumer parfois ensemble le soir une Shisha agréable. Mais avec Mia, bien sûr, ce n’est plus le cas.»

 

Peux-tu t’imaginer la vie sans chien?

«Non, définitivement plus maintenant. J’ai toujours voulu mon propre chien et si Lovelyn n’était plus avec nous, ce serait terrible!

Il aurait peut-être été plus facile d’avoir un chien après la naissance. Mais mes parents nous ont beaucoup aidés. Ils se sont occupés de Lovelyn. Autrement, peu de temps après la naissance, tout n’aurait pas été si simple.

Mes parents vivent dans le même village, ce qui est un gros avantage. Nous aimons dîner ensemble, ce qui facilite beaucoup de choses. Je ne cuisine pas mal, mais ma mère cuisine beaucoup mieux!

J’ai une relation très proche avec ma famille, cela a toujours été le cas. Mais j’aime aussi sortir et manger avec des amis et je suis très heureuse d’inviter des gens chez moi.»

 

As-tu des conseils à donner pour une coexistence harmonieuse?

«On doit s’habituer l’un à l’autre, puis on remarque assez rapidement quelles tâches chacun peut effectuer le plus efficacement. L’entraide est la chose la plus importante. C’est facile de cohabiter avec un peu de bon sens.

Combiner les choses aide souvent. Si je sors avec Mia, j’emmène Lovelyn avec moi. Tout est une question d’organisation.»

 

L’accession à la propriété vous préoccupe-t-elle? Et à quoi ressemble la maison de tes rêves?

«Posséder une propre maison est certainement un objectif. Mais jusqu’à présent, je n’en avais pas grand besoin, car je ne voulais pas m’installer définitivement. Avec Mia, qui sait ce que l’avenir nous réserve. Mais je préférerais construire ma future maison moi-même.

Ma maison de mes rêves a certainement un grand jardin, pas de maisons attenantes et le meilleur de tout, c’est que tout doit être au même niveau. Je veux une maison sans obstacles, je n’aime pas les escaliers. Et bien sûr, la grande cuisine ouverte ne doit pas manquer.»

 

Resterais-tu à Degersheim?

«J’ai passé mon enfance ici, puis je suis partie, et maintenant je suis de retour. La seule raison est que mes parents vivent ici et grandir à Degersheim est vraiment génial. En plus, Dominik m’a suivi. Peut-être que nous allons rester ici, nous ne le savons pas encore.»

 

As-tu de bons contacts avec vos voisins? Te reconnaissent-ils de la série Bachelorette?

«Nous avons des voisins à l’étage, en bas et sur le côté qui sont tous extrêmement gentils. Dans mon village, tous les gens se connaissent. Personne n’est un parfait inconnu.»

Le logement a déjà un peu changé depuis la période Bachelorette. Dans mon dernier appartement, je vivais au rez-de-chaussée, ce qui était super, mais dans une rue où beaucoup d’écoliers passaient. À un moment donné, ils ont découvert que j’y vivais, ce qui, bien sûr, s’est répandu rapidement. Parfois, ils sonnaient à la porte ou dans la nuit, ce qui fut très ennuyeux.»

 

As-tu gardé un objet décoratif de ton époque Bachelorette?

«J’ai gardé quelques souvenirs, comme les cadeaux des candidats. En général, je collectionne beaucoup de choses que j’associe à certains souvenirs – que ce soit un billet de concert ou une photo de vacances. Je ne peux pas m’en séparer.

De l’époque de la Bachelorette, l’immense toile avec la photo principale de moi dans le costume de rose est un accroche-regard. Elle se trouve dans notre salon.»

 

Et pour tous les fans de Bachelorette: as-tu encore des contacts avec Anthony? Connaît-il Mia?

«Nous avons gardé contact, nous nous félicitions, mais il ne me visite pas. Et il ne connaît pas Mia non plus. Nous nous parlons, mais chacun suit son propre chemin.»

 

Comment étais l’expérience avec homegate.ch?

«Superbe. J’aime beaucoup homegate.ch. Je le recommande!»